lundi 11 janvier 2016

Se tenir à carreaux !

AVANT / APRÈS

Voici un buffet parisien trouvé par chance, à 200m de mon lieu de travail.
C'est une première pour moi à Paris et depuis la chance attire la chance ! 
Image
En mauvais état : Le plateau brûlé et le plancher rongé prêt à tomber. 
Voici un beau défit de restauration que je me suis lancé.
Je me pose tout le temps la question sur la nouvelle couleur que je vais lui appliquer. Finalement, et c'est souvent le cas, je trouve une couleur intéressante en dessous de la grasse et des anciennes couches de peintures.
Ici, j'ai donc gardé la couleur grise délavée obtenue par le passage de la spatule.

La chance de trouver aux encombrants d'une part, une planche de même épaisseur et suffisamment grande pour découper un nouveau plancher et d'autre part un cache serrure trouvé sur un vieux buffet.
  
Viens l'heure de : Quoi faire sur le plateau ? 
Une idée sympathique ! 
Représenter un dessin géométrique que j'adore en utilisant seulement 2 types de cire différentes.
Méthode : 
J'ai appliqué une couche légère de cire chêne moyen sur l'ensemble du plateau. 
Puis à l'aide d'un pochoir, j'ai appliqué la cire chêne foncé sur la brûlure et etc. 
Pour finir les derniers carreaux, j'ai délimité avec le scotch du peintre et appliqué la cire chêne moyen plus soutenu que la première fois. 
Je dois dire que ce n'est pas un exercice facile ! 
Encore un, qui revient de loin !
Qu'en dites-vous ? 
@Bientôt